Identification et élimination des goulets d'étranglement pour l'extension de l'utilisation des eaux usées dans le cadre de l'irrigation ou autres usages

La BEI a financé cette étude comparative pour évaluer la réutilisation actuelle des eaux usées traitées dans les pays du bassin méditerranéen, identifier les goulets d'étranglement entravant l’usage plus intensif et analyser la manière de les éliminer ou réduire. L'objectif global a été d'améliorer l'environnement dans la zone méditerranéenne par le renforcement de l'utilisation des eaux usées et de réduire ainsi la pollution de la Méditerranée et des autres surfaces aquatiques due aux effluents d'eaux résiduaires et leur teneur en nutriments (p.ex. phosphates et azote). L'étude a concerné cinq des neuf pays FEMIP: l’Egypte, le Liban, le Maroc, la Syrie et la Tunisie où la réutilisation des eaux usées pour l’irrigation ou autres usages pourrait être une mesure appropriée dans le cadre de l’atténuation du changement climatique.

L'étude a identifié les facteurs contribuant à un environnement favorable à la réutilisation ainsi que les projets importants existants et prévus dans ce contexte, incluant l’aspect d’élimination des boues, qui ont un réel potentiel d’être réalisés dans les cinq années à venir. L'étude a identifié et contacté les personnes clés, les maîtres d'ouvrage de ces projets et les autres parties pertinentes des pays concernés. Les résultats de l’étude ont englobé:

  • Un document technique présentant les dernières technologies de traitement, les résultats des analyses de polluants et les questions juridiques, institutionnelles, économiques et de l'opinion publique;
  • Des rapports nationaux sur la situation actuelle, les projets de réutilisation potentiels et prévus;
  • Des notes pour les projets potentiels identifiés;
  • Une plate-forme internet pour la diffusion des résultats et des articles;
  • Un réseau des personnes clés des pays pertinents pour procéder à un échange d'expérience;
  • Un atelier de clôture avec les personnes clés.

Nature des services fournis:

  • Analyse des politiques d’eau et évaluation des plans directeurs des eaux nationaux;
  • Analyse du cadre institutionnel du secteur de l’eau (rôles, tâches, fonctions, responsabilités des personnes clés chargées de la gestion intégrée des ressources en eau, du contrôle de la qualité de l’eau, de l’application des lois, règles et régulations);
  • Evaluation de la législation existante du secteur de l’eau, des décrets et régulations se référant à la propriété de l’eau, à l’extraction, à la distribution et à l’utilisation des eaux, aux droits d’usage, aux normes de qualité, à la protection environnemen­tale, aux études d’impact sur l’environnement, aux conditions pour la réutilisation des eaux, assainissement, etc;
  • Aspects économiques: politique de tarification de l’eau et de subventions; tarification de l’AEP domestique, industriel et agricole; récupération des coûts d’investissement, d’opération et de maintenance;
  • Formulation de recommandations pour remédier aux principales contraintes identifiées.
Banque européenne d’investissement
FEMIP Trust Fund
11/2008 – 06/2009
Montant total du projet:
200.000 €