Projet Forest Programme III (dans le cadre de l’initiative REDD+)

Description détaillée du projet :

L’île de Sulawesi est caractérisée par un taux élevé d’espèces endémiques. Le nombre d’espèces de plantes vasculaires est estimé à environ 5.000. La faune de Sulawesi est la plus remarquable de toute l’Indonésie, en particulier les mammifères.

Le programme est situé dans les bassins supérieurs de Palu/Lariang et du Parc national de Lore Lindu. Le Parc national de Lore Lindu (TNLL) est l’une des dernières plus grandes forêts tropicales montagneuses de Sulawesi et joue un rôle de grande importance en matière de biodiversité et d’aspects culturels et archéologiques. Le parc s’étend sur une surface de 217.991,18 ha et constitue le cœur de la Réserve de biosphère de Lore Lindu reconnue par l’UNESCO en 1977.

L’objectif global de ce programme de foresterie entre l’Indonésie et l’Allemagne est de contribuer à la mise en œuvre de stratégies pour la conservation et la réhabilitation des forêts afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre et lutter contre le changement climatique et améliorer les moyens de subsistance des plus pauvres en zone rurale. Le programme est cofinancé par le Ministère fédéral allemand pour la Coopération économique et le Développement à travers la KfW.

Les objectifs visés par le projet Forest Programme III sont les suivants :

O1 : L’intégrité du Parc national de Lore Lindu est assurée ;

O2 : Les forêts dégradées dans les sous-bassins de Miu, Gumbasa, Wuno, Bambamua et Lariang supérieur sont réhabilitées/restaurées ;

O3 : Les moyens de subsistance dans les villages voisins du parc national et près des forêts de protection sont améliorés ;

O4 : Appui à la recherche en matière de conservation de la biodiversité et de climat.

Nature des services fournis :

  • Appui à la communication entre les différents partenaires du projet et les autres parties prenantes ;
  • Appui financier et administratif (les flux financiers sont intégrés dans les systèmes de financement indonésien, appelé DIPA) ;
  • Renforcement du lien entre les institutions gouvernementales, la société civile et les institutions de recherche ;
  • Fourniture de conseils afin d’assurer la mise en œuvre adéquate des activités du projet ;
  • Veille à l’application de la loi ;
  • Appui à la protection et au suivi de la biodiversité (peuplements forestiers et espèces clés) ;
  • Amélioration de l’infrastructure du parc ;
  • Assistance à la réhabilitation de 3.000 ha de zones forestières dégradées ;
  • Établissement de plantations d’arbres indigènes, agroforesterie et forêts communautaires (Hutan Desa) ;
  • Création de structures pour contrôler les crues et l’érosion ;
  • Création d’opportunités de revenus pour les femmes ;
  • Appui aux activités de recherche.
MoEF
BMZ à travers la KfW
01/2017 – 12/2023
Montant total du projet: 4.017.045 €