Drainage, irrigation et amélioration des sols d’une zone humide (DIWIP), Phase II : Suivi-évaluation des travaux d’extension et travaux supplémentaires

Description détaillée du projet :

Le projet de Drainage, irrigation et amélioration des sols d’une zone humide (DIWIP) visait à réduire les problèmes de drainage et de salinisation sur la rive droite de l’Amou-Daria en Ouzbékistan. L’objectif consistait à optimiser la gestion des ressources en eau englobant non seulement les réseaux d’irrigation et de drainage mais aussi la gestion de l’eau au niveau des parcelles. Le projet visait également à réduire le rejet de l’eau de drainage dans le fleuve Amou-Daria afin d’éviter sa minéralisation excessive.

La mission de consultation a poursuivi deux objectifs séparés mais étroitement liés :

  • Identification le plus tôt possible des impacts potentiellement négatifs pouvant survenir lors de la réalisation du projet afin de permettre la mise en place de contre-mesures efficaces ;
  • Renseignement de toutes les parties prenantes sur l’efficacité des activités du projet afin de permettre ultérieurement le démarrage de la mise en œuvre des améliorations lors de la réalisation du projet ou de projets consécutifs.

Nature des services fournis :

Le suivi-évaluation de l’avancement et de la qualité de réalisation du projet a englobé :

  • L’évaluation de l’avancement physique sur le terrain par rapport aux calendriers des activités sur lesquels se basaient les contrats des mandataires ;
  • L’évaluation des coûts, dépenses et déboursements pour les prêts ;
  • Un feedback aux agences de réalisation incluant l’identification les leçons à tirer ;
  • L’application du système informatique de gestion (incluant un système d’information géographique/SIG), développé à un moment plus tôt dans la réalisation du projet DIWIP, pour évaluer la mise en œuvre et la performance opérationnelle du projet.

Le suivi-évaluation a englobé notamment :

  • L’impact des activités de construction sur l’environnement ;
  • L’impact du réseau de drainage sur l’agriculture dans le périmètre aménagé ;
  • L’impact sur la gestion de l’eau et sur le rendement hydraulique de l’irrigation ;
  • L’impact de la mise en œuvre du plan de gestion environnemental ;
  • L’impact sur le taux de chômage et sur les revenus des ménages ;
  • Les bénéfices généraux et le taux de rentabilité économique.
Ministry of Agriculture and Water Resources, PIU Water Infrastructure
IBRD
10/2010 – 08/2013
Montant total du projet: 432.000 €