Indus 21 – WCAP : Optimisation des outils informatiques, base de données hydrologiques, système de gestion et modèles

Description détaillée du projet :

Le barrage de Mangla est l’un des deux réservoirs les plus importants du Pakistan permettant la régulation des débits dans la partie pakistanaise du bassin de l’Indus. Le bassin versant de ce barrage de 34.000 km² comprend la partie supérieure de la rivière de Jhelum tandis que la partie est tombe sous la compétence des autorités indiennes. En dépit de la présence de sommets atteignant les 8.000 m, il n’y a pas de glacier dans ce bassin versant. L’écoulement annuel provient à 65 % de la fonte des neiges et à 35 % des chutes de pluie sur les surfaces non enneigées.

Etant donné le rôle essentiel de l’agriculture irriguée dans l’économie du Pakistan, l’impact économique de toute amélioration, d'envergure quelle qu'elle soit, dans la planification et gestion des lâchers d’eau des deux principaux réservoirs de Tarbela et Mangla et dans la prévision des débits des fleuves et rivières non régularisés par des barrages peut être important. Pour les principaux bassins fluviaux, plusieurs agences ou institutions telles que le Département météorologique du Pakistan (PMD), la Direction des ressources en eau (WRMD) et le Projet WAPDA en hydrologie des neiges et glaces fournissent des prévisions tous les dix jours et pour chaque saison. Dans le cadre du projet Indus 21, les derniers outils de télédétection des neiges ont été introduits dans le but de profiter d’une meilleure précision surtout en vue des eaux de fonte.

Nature des services fournis :

Développement d’un modèle de prévision des débits dans la partie supérieure du bassin versant de la rivière de Jhelum (affluent de l'Indus) :

  • Revue des procédures de prévision des débits pour la partie supérieure du bassin versant de l’Indus ;
  • Sélection d’un modèle de fonte des neiges permettant de traiter les données obtenues par télédétection pour la prévision des débits dans le bassin versant du barrage de Mangla ;
  • Identification de sources de données sur la couverture neigeuse, les précipitations et la température, disponibles en deux jours après leur enregistrement ;
  • Conception d’une méthode de prétraitement permettant d’automatiser le flux des données obtenues à partir des sources en ligne afin de les intégrer dans le modèle ;
  • Calibrage du modèle avec les données journalières de la décennie écoulée ;
  • Elaboration d’une procédure de prévision des débits pour le bassin versant du barrage de Mangla sur la base de la variation de la couverture neigeuse, de l’évolution historique de la fonte des neiges et des prévisions disponibles de température et précipitations ;
  • Formation du personnel du client en gestion de grandes séries de données (utilisant le langage R), SIG et modèles de prévision à utiliser pour la prévision des débits dans le bassin versant de Mangla.
Water and Power Development Authority (WAPDA)
Banque mondiale
02/2011 – 01/2012
Montant total du projet: 606.000 €