Programme « Développement Local et Bonne Gouvernance » (PDLBG)

Description détaillée du projet :

Le PDLBG était un programme conjoint de la Coopération financière allemande (KfW) et du gouvernement sénégalais pour appuyer les collectivités locales (CL) de six régions du Sine Saloum et de la Casamance dans le processus de développement local et de décentralisation. Le promoteur du programme était l’Agence d’Exécution des Travaux d’Intérêt Public contre le sous-emploi (AGETIP), l’organisme étatique chargé de la réalisation des investissements dans les CL sénégalaises.

Le consultant AHT–RRI–iDEV a soutenu l’AGETIP dans la réalisation des objectifs suivants : a) exploitation pérenne des infrastructures économiques et sociales, b) renforcement des capacités d’autogestion locale, et c) amélioration des conditions cadres pour la décentralisation et le développement local. En Casamance, l’appui visait à contribuer au développement d’une économie de paix productive et viable. Les objectifs de la phase actuelle ont été réalisés par l’intermédiaire des résultats suivants :

  1. Mise à disposition par les collectivités locales d’infrastructures économiques et sociales durables répondant aux besoins de la population ;
  2. Renforcement des capacités des communautés rurales / communes et établissement de la bonne gouvernance ;
  3. En Casamance : promotion des potentialités économiques afin de parvenir à une économie de paix durable.

Dans ce sens, les prestations du consultant ont visé à appuyer l’AGETIP dans la réalisation de toute activité liée aux cinq volets suivants :

  1. Volet 1 : « Décentralisation et Développement Local dans le Sine Saloum »
  2. Volet 2 : « Grandes Infrastructures en Casamance »
  3. Volet 3 : Fonds de Développement Local et Bonne Gouvernance en Casamance »
  4. Volet 4 : « Mise en œuvre et suivi globaux du programme »
  5. Volet 5 : « Entretien et Maintenance des infrastructures communautaires »

Nature des services fournis :

Les services du Consultant visaient à soutenir l’AGETIP et les CL cibles dans la réalisation des sous-projets d’investissement pour le développement socio-économique à toutes les étapes clés du cycle du projet, en particulier :

  • L’appui à l’AGETIP et les CL pour la finalisation des deux programmes antérieurs (PRODDEL et ProCAS) ;
  • Revue des manuels de procédures ;
  • Développement d’un « Guide pratique » pour la mise en œuvre du programme ;
  • Calcul des allocations de base et de performance en faveur des CL selon une clé de répartition standard. Ces allocations étaient destinées à réaliser des sous-projets dans le Sine Saloum et la Casamance dans le cadre des volets 1 et 3 ;
  • Identification et sélection des projets du volet 2, à savoir la construction d’environ 200 km de pistes latéritiques et l’aménagement hydro-agricole des vallées traversées. En plus, le projet est intervenu dans cinq vallées ciblées par la phase antérieure (ProCAS) pour réaliser des aménagements supplémentaires assurant le bon fonctionnement hydraulique et la mise en valeur des vallées (aménagement intérieur) ;
  • Développement de TdR types, appui à la passation des marchés et vérification des résultats ;
  • Appui à la gestion de la contribution nationale et de son circuit par le trésor public ;
  • Accompagnement des CL dans la sélection des sous-projets, l’élaboration des propositions de projets et la réalisation des projets d’infrastructure (AEP, scolaire, marchande, sociale et sportive, agricole, de santé, de transport, électrification rurale etc.) ;
  • Appui et suivi des missions des bureaux d’études locaux ; mise à jour des dossiers types des infrastructures (plans types) ; contrôle des études techniques ; contrôle et supervision des chantiers ;
  • Formation et accompagnement des comités de gestion des vallées cibles ; formation et accompagnement des CL riveraines dans la mise en œuvre des projets d’aménagement de pistes ;
  • Poursuite des activités dans le domaine « entretien et maintenance » initiées par le PRODDEL et leur extension sur les grandes infrastructures du volet 2 ;
  • Contribution au dialogue sectoriel en collaborant avec d’autres structures et programmes d’appui à la décentralisation au Sénégal ; étroite collaboration avec AGEROUTE, les DRDR et les ARD ;
  • Suivi-évaluation et établissement des rapports d’avancement de projet ;
  • Cogestion financière du programme : appui à l’élaboration des budgets ; co-signature des appels de fonds de l’AGETIP à la KfW.
Agence d’Exécution des Travaux d’Intérêt Public contre le sous-emploi (AGETIP)
BMZ à travers la KfW
06/2013–12/2020
Montant total du projet: 2.481.488 €