Irrigation de Proximité – Renforcement de l’Agriculture Irriguée (IPRO-REAGIR) Composantes Pays Dogon, Koulikoro et Delta intérieur (IPRODI)

Description détaillée du projet :

Le projet constitue un appui au Programme National d’Irrigation de Proximité (PNIP) et comprend l’aménagement et la mise en valeur du potentiel agricole irrigable dans le Pays Dogon et à Koulikoro, avec une antenne à Ouélessébougou, ainsi que dans le Delta intérieur (régions de Mopti et de Tombouctou, Composante IPRODI). L’objectif du projet est de contribuer au développement de l’agriculture durable et rentable ainsi qu’au renforcement de la sécurité alimentaire, au profit de la stabilité économique et sociale au Mali. Au total, plus de 81.000 ménages de petits exploiteurs bénéficient des diverses mesures.

Les activités suivantes sont réalisées depuis 2015 (début des financements) :

  • Construction de plus de 460 aménagements hydro-agricoles (AHA), par exemple, des micro-barrages, des seuils d’épandage, des périmètres irrigués villageois (PIV), des mares et des petits périmètres maraîchers (PIM), y compris PIM pilotes de pompes solaires, pour une superficie potentielle de plus de 35.000 ha ;
  • Consolidation / réhabilitation de plus de 480 AHA ha pour une superficie potentielle de plus de 34.000 ha ;
  • Construction ou réhabilitation de 166 km de pistes d’accès aux villages ;
  • Construction de 30 magasins de stockage pour une capacité totale de 5.600 t ;
  • Réalisation de mesures de conservation des eaux et du sol (CES) préventives et curatives : construction d’ouvrages de protection des AHA et de l’environnement, incluant des mesures antiérosives, telles que des seuils d’épandages, des cordons pierreux et le reboisement, mise en place de protection biologique des périmètres (brise-vents et haies-vives) ;
  • Fourniture d’équipement agricole (bacs, charrettes, motopompes, etc.), et d’intrants (semences, engrais, etc.) ; 
  • Mobilisation et appui à la population, y compris aux organisations paysannes (comités de gestion des AHA, sociétés coopératives des magasins de stockage), dans toutes les phases de réalisation et en vue de l’exploitation, maintenance et mise en valeur de ces infrastructures. Au total, plus de 40.000 personnes ont participés aux formations diverses jusqu’à aujourd’hui.

La réalisation du projet est caractérisée, entre autres, par les principes suivants :

  • La cogestion de toutes les mesures. Les Unités d’Exécution sont gérées par un Coordinateur régional et un Coordinateur international et le projet collabore avec les services techniques déconcentrés de l’État pour la réalisation de plusieurs activités ;
  • La gestion, le suivi et la vérification par distance (GSVD) pour les Composantes IPRODI et Pays Dogon ;  
  • L’approche participative de collaboration qui constitue un gage de responsabilisation des autorités locales, régionales, des services techniques déconcentrés ainsi que des populations bénéficiaires et d’appropriation des infrastructures réalisées par les usagers ;
  • La promotion des femmes par une attention particulière au genre (par ex., quotas minima pour l’exploitation des terres aménagées par les femmes, pour les membres des comités de gestion des AHA, et des formations).

Nature des services fournis :

Volet Ingénierie :

  • Mobilisation et organisation des populations ;
  • Planification participative des mesures d’investissements avec les collectivités territoriales et les services techniques déconcentrés, inscription des demandes dans les Plans de Développement Social, Économique et Culture (PDSEC) ;
  • Élaboration et réalisation d’une approche participative pour la réalisation, maintenance et mise en valeur des AHA et des infrastructures complémentaires ;
  • Organisation et gestion d’appels d'offres pour les études (APD) y compris des études d’impact environnemental et social, pour les travaux de construction/réhabilitation, leur suivi et contrôle et les fournitures (préparation des DAO, évaluation, attribution des marchés ; gestion de contrats) ;
  • Surveillance et réception des travaux ;
  • Organisation de la contribution des bénéficiaires (contribution financière et technique en tant que main d’œuvre non-qualifiée suivant l’approche HIMO du Delta intérieur (Food for Work)) ;
  • Mise en œuvre de périmètres irrigués maraichers pour les femmes avec pompage solaire ;
  • Delta intérieur : Développement d’un concept d’intégration de cultures fourragères (Projet des Périmètres Irrigués Pastoraux (PIP) pour intégrer l’élevage au concept des IPROs) ; adaptation des mesures de reboisement pour que les activités soient neutres en termes d'émissions de dioxyde de carbone.

Volet Mise en valeur :

  • Approvisionnement en intrants et équipements agricoles, y compris tests d’engrais biologiques, diffusion des résultats au personnel d’encadrement technique en collaboration avec les services déconcentrés, aux bénéficiaires ; promotion de l’utilisation des biofertilisants et planification des innovations en cours ; identification de besoins et fourniture de semences de qualité de variétés améliorées et adaptées au changement du climat ;
  • Organisation et gestion d’appels d’offres pour des prestataires de services tels qu’ONG et consultants locaux ; gestion de contrats et supervision des prestations ; préparation, gestion et supervision de protocoles de collaboration avec les services techniques déconcentrés ;
  • Appui à la création, renforcement de capacités et fonctionnement des associations d’usagers des infrastructures hydro-agricoles (comités de gestion) à l’opération et la maintenance de l’infrastructure ainsi que pour les mesures antiérosives ;
  • Appui-conseil pour l’encadrement des paysans dans les domaines pertinents de la bonne production agricole, transformation et commercialisation (agronomie, itinéraires techniques, conservation, chaines de valeur, nutrition) ;
  • Elaboration des règles/ conventions d’exploitation des terres aménagées ;
  • Organisation de visites d’échange d’expérience des producteurs ;
  • Etudes spécifiques (par ex., sur la rentabilité de motopompes).

Autres activités :

  • Gestion des divers fonds de disposition et de fonds fiduciaires de riz et de mécanisation ainsi qu’accompagnement de leur privatisation ;
  • Pour la Composante IPRODI (Delta intérieur) : Continuation du développement et mise en œuvre du système de Gestion, Suivi et Vérification à Distance (GSVD), se basant sur des images satellitaires et d’autres outils SIG, etc. ; adaptation continuelle du concept sécuritaire ;
  • Pour la Composante REAGIR Koulikoro : suivi par drone, élaboration d’atlas drones, etc. ;
  • Développement et réalisation d’un concept de transfert de savoir et de connaissances dans le domaine de la télédétection et des drones ;
  • Elaboration du Cadre de Gestion Environnementale et Sociale (CGES) pour tous les projets IPRO, y compris le Cadre d’Engagement des Parties Prenantes (CEPP) conformément aux normes de la Banque mondiale, de la KfW et de la réglementation malienne ;
  • Fourniture de matériel sanitaire et hygiénique et réalisation d’une campagne de sensibilisation et d’information anti-COVID19 ;
  • Capitalisation des expériences et activités de communication et de visibilité ;
  • Rapportage.
Direction National du Génie Rural (DNGR) du Ministère de l’Agriculture
Coopération Canadienne et BMZ à travers la KfW
04/2017 – 12/2022
Montant total du projet: 11.757.419 €