Skip to main content

XVe Congrès forestier mondial 2-6 mai 2022, Séoul, République de Corée

Créé par Bernd Unger |

En mai 2022, AHT GROUP a participé au XVe Congrès forestier mondial (CFM), à Séoul, en Corée du Sud. Le Congrès, d'une durée de cinq jours, est organisé tous les six ans pour discuter des dernières questions relatives à la gestion forestière et aux défis environnementaux, telles que les solutions naturelles pour lutter contre le changement climatique, la perte de biodiversité, la dégradation des sols, la faim et la pauvreté. Cette année, le Congrès (https://programme.wfc2021korea.org/en) a été accueilli par le Service forestier coréen et l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). L'un des principaux résultats de ce quinzième Congrès est la Déclaration de Séoul sur les forêts (en anglais : https://www.rinya.maff.go.jp/j/press/kaigai/attach/pdf/220516-3.pdf). Les principaux points de la déclaration sont les suivants :

  1. Nous devons agir maintenant – il n’y a pas de temps à perdre.
  2. La responsabilité vis-à-vis de nos forêts devrait être partagée et intégrée dans les institutions, les secteurs et chez les parties prenantes afin d’assurer un avenir durable.
  3. Les investissements liés à la restauration des forêts et des paysages doivent être multipliés par trois au minimum d’ici à 2030 afin de mettre en œuvre les engagements mondiaux et atteindre les objectifs convenus à l’échelle internationale.
  4. La production et la consommation doivent être durables et les politiques doivent favoriser des mécanismes de financement vert innovants pour accroître les investissements pour la conservation, la restauration et l’utilisation durable des forêts.
  5. Le bois est l’une des matières premières les plus anciennes de l’humanité et il peut nous mener vers l’avenir – car il est renouvelable, recyclable et extrêmement polyvalent.
  6. La dégradation et la destruction des forêts ont des impacts négatifs graves sur la santé et le bien-être humains.
  7. Des technologies et mécanismes innovants émergent pour la fourniture et l’accès équitable à des informations et connaissances fiables sur les forêts.
  8. Les solutions forestières doivent tenir compte des points de vue des agriculteurs familiaux, des petits exploitants, des communautés forestières, des populations autochtones, des femmes et des jeunes et respecter leurs droits. Elles doivent également leur donner les moyens de participer équitablement à la prise de décision et aux chaînes de valeur forestières durables.

AHT GROUP était représenté par M. Bernd Unger, qui a participé en tant que :

  1. Coordinateur technique principal (CTP) du Forest Programme III (FPIII), Indonésie (financé par le BMZ à travers la KfW)

Sur l’invitation du Secrétariat du Directeur général de la Foresterie sociale, M. Unger a participé à un événement en marge du Congrès organisé par le ministère indonésien de l’Environnement et des Forêts (MoEF) sur « Le rôle de la foresterie sociale pour faire face à la pandémie de Covid-19 » (Lien vers le flyer), qui a présenté les activités mises en œuvre par le FPIII pour répondre aux défis engendrés par la pandémie de Covid-19. Entre juin et septembre 2020, le programme FPIII a appuyé des groupes paysans dans la plantation de près de 280.000 arbres à croissance rapide et plantes médicinales tels que le gingembre, le curcuma et la citronnelle. Une enquête menée 12 mois après la plantation a montré que les familles participantes ont pu générer un revenu supplémentaire d'environ 560 euros (environ 9 300 000 IDR), une somme importante pour les habitants de la région de Sulawesi centrale où se déroule le projet.

  1. Président du groupe d’intérêt forestier (FIG) de l’Association pour la Consolidation de la Paix environnementale (EnPAX) (https://www.environmentalpeacebuilding.org/):

Dans le cadre de son engagement avec EnPAx, M. Unger a présenté une affiche ayant pour thème « Forêts et consolidation de la paix environnementale : réseaux, opportunités et ressources »" (Lien vers l’affiche) et a organisé un événement parallèle « Forêt saine et moyens de subsistance durables » (Lien vers le flyer) pendant lequel il a fait une présentation sur les « Accords de conservation communautaire (CCA) ». L'exemple de CCA présenté par M. Unger concerne l'accès aux produits forestiers non ligneux dans le parc national de Lore Lindu. Les CCA sont un outil largement utilisé pour l'atténuation des conflits d'utilisation et d'occupation des terres. 

Bernd Unger présente son poster